Voyage aux villages de métier au Vietnam 115

MUSÉE DE LA PISTE HÔ CHI MINH
COMMENT Y ALLER ?
Afin de commencer l’itinéraire sur les chapeaux de roues, nous vous proposons une petite visite du musée de la piste Hô Chi Minh (Bâo Tàng Diïông Hô Chi Minh). Il se trouve dans la commune de Phung Châm, Chüc Son, chef-lieu de district de Chifcfng Mÿ. Après la sortie de Hà Dông, tourner tout de suite à droite après une petite zone industrielle. Prendre une allée bordée d’arbres peints en blanc. Au fond, il y a une caserne ; prendre à droite. 200 m plus loin, le musée est installé au milieu d’un jardin.
Les horaires du musée sont de 7 h 30 à 11 h et de 13 h 30 à 16 h 30 et les prix d’entrée sont modestes. Dans la salle d’exposition au rez-de-chaussée, vous trouverez les trois phases marquantes de l’histoire de la piste au cours de la Guerre américaine, illustrées de nombreuses photographies avec légendes en vietnamien et en anglais. La piste Hô Chi Minh, rendue célèbre en Occident par plusieurs chansons, majoritairement contre la guerre, était à l’origine un petit sentier pour transporter les armements et le ravitaillement, qui a été ensuite élargi. La piste cachée zigzaguait sur 1 100 km à travers le Laos et le Cambodge, traversant montagnes, vallées et rivières.
Vous allez voir, cette visite n’est point hors propos quant au thème principal de cet itinéraire, le bambou. Pour compléter la piste, on a construit des ponts (souvent en bambou), des échelles (de corde et de bambou), des escaliers, des petites barques, des paniers à dos pour le portage (tous en bambou), et la piste était progressivement protégée sur des centaines de kilomètres par des tonnelles tressées en bambou, afin d’empêcher les radars de l’aviation américaine de localiser les camions chargés d’armes et de vivres.

Voir plus: Circuit vietnam 21 jours | Circuit tam coc cat ba 5jours | voyage au vietnam et cambodge | voyage vietnam 10 jours
Sont présentés ici divers objets de l’armée, des cartes, des armes, des outils, des accessoires de la vie quotidienne des soldats (des objets en métal faits à partir d’armes recyclées : théières, plateaux, tasses, instruments musicaux), des vêtements, des sandales en pneu, des rapports, des carnets de route, des poèmes, des radios… Attention aux bombes cachées dans un décor de jungle lorsque vous montez à l’étage !
Cette piste était le symbole de la résistance des Viêt Minh aux Américains et leurs alliés. Des centaines de milliers de bombes ont été larguées dessus. Tant que la piste existait, les Américains savaient qu’ils ne pouvaient pas gagner la guerre. Ce musée est construit à l’endroit où les jeunes soldats se rassemblaient avant de partir sur le front et il est dédié à ceux (très nombreux) qui n’en sont jamais revenus.

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply