Voyage aux villages de métier au Vietnam 34

À VOIR D’ENCORE PLUS PRES
Les céramiques elles-mêmes : au Vietnam, l’artisanat céramique a une signification culturelle, historique et sociale profonde et continue depuis des siècles à jouer un rôle considérable dans la vie matérielle et spirituelle. Les articles les plus anciens étaient sans doute des jarres ventrues pour contenir de l’eau ou de l’alcool, des jarres cylindriques pour le riz, des ustensiles de cuisine, des pots à chaux pour confectionner la chique de bétel… Ces objets étaient offerts autrefois en cadeaux de mariage et accompagnaient parfois le défunt dans sa vie dans l’au-delà, ainsi que des chandeliers et brûle-parfum sur l’autel des ancêtres. Sur les étals du marché et dans les magasins et salons d’exposition à Bât Tràng aujourd’hui, vous allez voir beaucoup de choses en céramique. Des bols, des vases, des pots de toutes tailles, des tasses, des assiettes, des plats, des sous-plats, des plateaux, des dalles, des théières, des cendriers, des statuettes d’animaux, des bijoux (bracelets, boucles d’oreilles), des œuvres artistiques, des objets en matières mixtes (par exemple, poterie et vannerie) et j’en passe. Dans des recoins moins touristiques, l’on peut trouver des outils : fileuses, broyeuses, plombs de filet pour la pêche et même les pièces (en céramique) qui constituent la partie frottante d’un tour de potier. Il y a vraiment de belles choses à acheter ici, à des prix très intéressants. Pour les amateurs du bricolage, plusieurs artisans vendent des ratés de cuisson avec des défauts souvent très mineurs pour une bouchée de pain ; ces objets sont souvent très bien tels quels, ou peuvent servir de matière première pour faire des mosaïques. Un petit avertissement pourtant : une accumulation d’objets peut vite peser très lourdement dans vos valises – et sur votre portefeuille au moment de payer des excès de poids de bagage à l’aéroport.

A voir: voyagiste vietnam-cambodge | tam coc vietnam | voyage nord est vietnam | voyage vietnam indochine

Un musée de céramique : au 253 de la rue Giang Cao, dans une belle maison traditionnelle est exposée une collection de plus de 360 pièces en céramique du XVIIIe et XIXe siècles. Ce petit musée Van Vàn a été fondé à l’initiative d’un collectionneur privé hanoïen, M. Trân Ngoc Lâm, qui a préféré remettre dans son cadre initial ses céramiques anciennes. Il est ouvert au public tous les jours de la semaine. Dans la petite cour, des chaises et des tables en bambou sont à la disposition des visiteurs qui souhaitent faire une pause ou se rafraîchir.

LES FÊTES ANNUELLES
La fête du printemps au village commence le 15e jour du 2e mois lunaire et dure environ une semaine. Les fêtes sont précédées par une procession sur l’eau (rite agricole assez répandu au Vietnam et ailleurs en Asie du Sud-Est) : une barque est envoyée sur le fleuve, portant une jarre fabriquée par un artisan de Bât Tràng. Une fois au milieu du fleuve, un membre de la lignée de Nguyên Ninh Tràng (la famille d’artisans et notables la plus ancienne du village) a l’honneur de remplir la jarre d’eau avec une louche en cuivre. Cette eau sert à laver symboliquement les tablettes sacrées qui se trouvent dans le sanctuaire à l’arrière de la maison communale. Ensuite, les familles fondatrices de Bât Tràng (en commençant avec la lignée de Nguyën Ninh Tràng) font des offrandes de nourriture aux autres villageois.

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply