Voyage aux villages de métier au Vietnam 37

Vous déboucherez face au fleuve, à la hauteur de l’embarcadère où s’arrêtent les bateaux touristiques. En suivant le fleuve en amont (vers la droite) vers la limite septentrionale du village, 011 arrive au Dén Mau, le temple des Mères Déesses. A l ’origine, il était dédié à une jeune villageoise du xvic siècle, morte à 18 ans. Le portail a subi une rénovation récente et le temple ne présente pas d’intérêt architectural particulier, mais jouit d’une vue imprenable sur le fleuve et les contreforts bâtis afin de parer à l’érosion féroce. Si Bat Tràng se fait inonder pendant votre visite, c’est ici le meilleur endroit pour regarder les eaux monter.

Revenez sur vos pas et longez le fleuve jusqu’au dinh. Cette maison communale qui s’ouvre face au fleuve est une structure neuve (terminée en 2007), modelée sur celle qu’il y avait ici au XVIIIe siècle (le mur d’enceinte est d’époque), elle-même inspirée du célèbre dinh de Dinh Bâng (voir Itinéraire 1 p. 67). Elle se trouve au cœur de l’action, proche du fleuve dans la partie du village la plus saillante dans le fleuve.
Juste derrière le dinh, il y a le Van Chî (Temple de la littérature). Grâce à son activité, Bat Tràng est depuis longtemps relativement aisé et ses habitants ont pu s’occuper de l’éducation de leurs enfants. Plusieurs fils du village ont été lauréats aux examens de mandarinat. La cour intérieure est pavée de dalles « à peau de fer » de Bât Tràng et le temple sert de petite bibliothèque et d’endroit pour des cérémonies culturelles et scolaires.

A voir: voyage combine vietnam cambodge | tour ninh binh 1 jour | montagnes et ethnies du nord du Vietnam | circuits indochine

Continuez à suivre la courbe du fleuve sur votre gauche. Avant le virage, vous pouvez visiter l’atelier de M. Hoa Hién, un artisan original qui fabrique des céramiques noires imitant le bronze, notamment les célèbres tambours de Dông Son. Vous y trouverez des petites boîtes à thé et divers objets facilement transportables.

Puis, longez l’embouchure de la rivière Bac Hifng Hâi qui permettait aux bateaux d’entrer dans le delta. Elle constitue la limite méridionale de ce village fortement soumis aux risques d’inondations fluviales. Au bout d’environ 200 m, une rue part sur la gauche et mène au marché. Vous ne risquez pas de vous perdre, de nombreux panneaux indiquent la marche à suivre. Sur la droite, la pagode Kim Truc rutile. C’est une nouvelle construction. L’originale qui datait du xvir’-xviir siècle a été déplacée de son promontoire à risque de la berge de la rivière Bac Hifng Hâi.
Enfin, tournez vers la droite où se trouve l’actuel centre névralgique et commercial de Bât Tràng : le marché de céramiques. Malheureusement, vous ne trouverez pas les plus belles choses à acheter dans ce lieu, pourtant regroupant la plupart des artisans du village. L’arrêt du bus de Hà Nôi se trouve face au marché. Pour retourner à Giang Cao et ses nombreuses boutiques, suivez le plan.

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply