Voyage aux villages de métier au Vietnam 49

LA PAGODEDÂU
COMMENT Y ALLER?
Retournez à la route n° 182. A la sortie du village Công Hà, vous croisez un carrefour, puis une rue très commerçante. Vous entrez dans le Phô Dâu du village de KhifOng Tif, site d’une autre très célèbre pagode de la région, Chùa Phàp Vân Tii ou Chùa Dâu. Un panneau à l’entrée du quartier commerçant indique que la pagode est à 200 mètres sur la droite.

Chùa Dâu (village de KhifOng Tif, commune de Thanh KhifOng, district de Thuân Thành), de son nom populaire, Phàp Vân Tuf ou de son nom d’origine, Chùa Diên Ung (selon certains esprits libres), est le plus ancien temple bouddhique du Vietnam. Elle fut érigée autour du début de l’ère chrétienne, à l’intersection de plusieurs grandes routes (et à l’emplacement du centre administratif, militaire, culturel et religieux appelé Luy Lâu par les Chinois, d’où ils dominaient tout le nord du Vietnam). Les premiers grands missionnaires du Bouddhisme indien au Vietnam sont venus ici. Devant cette pagode se trouve le marché du principe Yin qui se réunit au coucher du soleil. On prétend que les âmes des morts y reviennent !
L’imposante pagode Dâu se trouve au centre d’une remarquable concentration géographique de pagodes villageoises (et vous aurez déjà remarqué que la pagode But Thàp est tout proche) : Chùa Dâu (village Dai Tif, commune Dông Côc) où l’on honore Phàp Vù, la déesse de la Pluie, Chùa Tifoîng (village Thanh Tifông, commune Thanh Hoài) où l’on honore Phàp Loi, la déesse du Tonnerre, et Chùa Dàn (village PhifOng Quan, commune Chi Quâng) où l’on honore Phàp Diçn, la déesse de l’Eclair. Ces lieux de culte sont reliés au moment de la fête de la pagode Dâu (voir encadré, p. 149).

A voir: circuit vietnam cambodge 15 jours | circuit 3 jours à ninh binh | circuit vietnam authentique | voyage combiné vietnam cambodge laos

En ce qui concerne l’architecture de l’endroit, la pagode fut essentiellement reconstruite au XIVe siècle et depuis a subi maintes rénovations. Dans le temple principal, il ne reste que quelques sculptures des époques des dynasties Trân et Lê. Il s’ y trouve plusieurs statues assez imposantes, dont la plus connue, au centre, représente Dame Dâu ou Phàp Vân (la déesse des Nuages). Presque deux mètres de haut, élégante et gracile, assise sur un lotus, cette statue est considérée comme un chef-d’œuvre de la statuaire vietnamienne (XVIIIe siècle).
Autre élément intéressant de la pagode, également du xvmc siècle, 17 m de haut en briques sobres, la tour Hôa Phong se remarque de loin, même si elle n’a plus que trois de ses (prétendus) neuf étages originaux. Cette tour fut érigée dans l’espoir d’obtenir des divinités un temps clément et propice aux récoltes. A l’intérieur, on peut admirer une cloche et un gong, et devant la tour, à gauche, une statue en pierre avec un sujet insolite (pour le Vietnam, du moins) : un mouton. Des historiens supputent qu’il s’agit d’un vieux vestige de l’époque de domination chinoise.

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply