Voyage aux villages de métier au Vietnam 62

Une promenade dans Xuân Lai
Le village est traversé par une rue « nord-ouest/sud-est » qui part du portail localisé près de la route- digue, au nord, et se termine, environ 800 m plus loin, sur la petite route bétonnée qui rejoint, en tournant à droite, le carrefour où vous avez vu en arrivant les deux bornes qui restreignent l’accès aux gros véhicules. La petite promenade que nous vous proposons utilise cet axe principalement et les trois transversales qui vous permettront de faire des incursions dans le dédale des rues qui serpentent entre les plans d’eaux.
Arrivés par l’entrée nord du village, en contrebas de la digue, vous verrez de nombreux étangs dans lesquels les artisans font tremper les bambous. En vous enfonçant dans le village, vous verrez une multitude de plans d’eau de tailles variées qui donnent au lieu un cachet particulier. L’activité des artisans est déterminée par leur capacité à utiliser ces plans d’eau et les espaces de séchage.
Une fois arrivés dans la rue principale, les nombreuses enseignes des ateliers spécialisés dans la fabrication des meubles en bambou brûlé sautent aux yeux et donnent l’impression d’une grande activité. La plupart des artisans se sont regroupés en coopératives « Hop tac xâ ». Mais seules les deux « vraies » coopératives, que nous vous proposons de visiter, ont une véritable envergure de production.
La coopérative de M. Nguyën Tien Dung se trouve le long de la rue principale, à gauche, non loin du portail d’entrée du village. Dans son salon, un échantillon des différents types de meubles fabriqués dans le village (tables, bancs, étagères…) est exposé et au mur, des estampes en bambou gratté, dont certaines assez « coquines », sont accrochées. M. Dung achète directement les bambous aux fournisseurs et les traite ensuite dans les bassins derrière son show-room. Les différentes parties des meubles sont fabriquées chez les coopérateurs ou des sous-traitants, puis assemblées dans l’atelier qui jouxte son bureau.

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply